Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Le diabète

  • Qu'est ce que le diabète ?

Le diabète est une pathologie du système endocrinien du pancréas c'est à dire qu'elle touche la bonne sécrétion ou le bon fonctionnement de l'hormone régulatrice de la glycémie (taux sanguin de sucre) : l'insuline. Le diabète se caractérise par une glycémie a jeun supérieure a 1,26g/L. 

Il existe 2 types de diabète :

- Le diabète de type 1 ou insulino-dépendant est la conséquence de la destruction, par l'organisme, des cellules du pancréas qui sécrètent l'insuline. On parle de maladie auto-immune. L'organisme ne sécrétant plus d'insuline, le sucre s'accumule dans le sang. Ce type de diabète est habituellement découvert chez des sujets jeunes : enfant, adolescent ou jeune adulte. L'unique traitement est l'apport d'insuline soit sous forme d'injection soit grâce à une pompe à insuline.

- Le diabète de type 2 ou non insulino-dépendant est la conséquence d'une sécrétion insuffisante ou d'une mauvaise action de l'insuline. Cette dernière ne peut plus réguler la glycémie et cette résistance épuise progressivement le pancréas qui finit par ne plus sécréter d'insuline. Ce type de diabète apparaît chez les sujets âgés de plus de 40 ans. Le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique sont la cause révélatrice du diabète de type 2 chez des sujets génétiquement prédisposés. Il est traité en premier lieu par des mesures hygièno-diététiques puis par des antidiabétiques oraux et enfin, lorsque le pancréas n'assure plus la sécrétion d'insuline, par des injections de celle-ci.

  • Les conséquences du diabète

Les divers traitements du diabète ont pour but de réguler le taux sanguin de sucre. Les hyperglycémies répétées et prolongées altèrent au fur et à mesure les nerfs et les vaisseaux sanguins présents dans tout le corps.

Les principales complications du diabète sont donc la neuropathie et l'artériopathie ce qui nous permets de définir 4 grades de diabète :

- Le grade 0 : aucune complication

- Le grade 1 : présence d'une neuropathie

- Le grade 2 : présence d'une neuropathie et d'une artériopathie

- Le grade 3 : antécédent de plaie atone ayant cicatrisé en plus de 3 mois

La neuropathie et l'arthériopathie vont avoir des conséquences sur l'ensemble des organes de l'organisme et notamment sur le pied. 

La neuropathie est à l'origine d'une diminution voire d'une disparition de la sensibilité du pied empêchant la perception de petites blessures ou d'anomalies au niveau du pied (cors, ampoule, ongle incarné, caillou dans la chaussure...). L'arthériopathie, quant à elle, est responsable d'un défaut de cicatrisation. L'association de ces 2 pathologies aboutit à la formation de plaies ayant du mal à cicatriser et pouvais s'infecter gravement jusqu'à l'amputation. 

  • La prise en charge du pied diabétique par le podologue

L'examen du pied diabétique par le podologue est nécessaire et indispensable. Il permet à la fois d'agir en prévention afin de limiter le risque de plaie mais également en curatif pour le soin d'affection cutanée. 

De plus, le podologue est habilité à grader le patient diabétique via la prise de pouls et l'utilisation du monofilament. 

Le principal risque du pied diabétique est l'apparition d'un mal perforant plantaire qui est une ulcération atone de la peau, non douloureuse et localisée aux points d'appui. Cette plaie peut s'infecter gravement avec un risque d'amputation. 

Chez les patients diabétiques de grade 2 et 3, les consultation du podologue sont prises en charge par la sécurité sociale à hauteur de 27€/séance à raison de 4 séances/an chez le grade 2 et 6 séances/an chez le grade 3. 

  • Les conseils du podologue

Chaque jour, consacrez 5 minutes à l'examen de vos pieds :

- Bien essuyez entre les orteils afin d'éviter la macération ;

- Évitez les bains de pied prolongés qui altèrent le film lipidique qui protège la peau ;

- Coupez régulièrement vos ongles droit avec une pince à ongle personnelle ;

- Ne marchez pas pieds nus ;

- Inspectez avec attention la plante des pieds à la recherche de possibles troubles cutanés ;

- Favorisez les chaussettes et les chaussures sans coutures ;

Cabinet de Pédicurie Podologie Paris Nation

1 rue de Lagny

75020 PARIS

01.43.67.25.87

06.27.43.00.63

[email protected]

Horaires

Du lundi au vendredi de 9h à 19h30

Le samedi de 9h30 à 17h

0